L’OPEP, Entre Puissance et Faiblesse

AddThis Social Bookmark Button

L’augmentation continue des cours du pétrole préoccupe les pays industrialisés inquiets de voir ralentir la croissance mondiale post-covid annoncée soutenue. Mais cette flambée des cours met aussi en exergue le rôle de l’OPEP, acteur et victime de la puissance de l’or noir.

D’un point de vue géopolitique et géostratégique, les dissensions qui déchirent l’Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) sont riches d’enseignement sur l’état des relations entre les membres du cartel pétrolier mais aussi sur les attentes nourries par les pays consommateurs et non producteurs d’or noir.


Beltway Insider: Biden/Infrastructure, SCOTUS, China, Miami Condo, COVID/Vaccine Totals, Chauvin, McAfee

A ce jour, une seule préoccupation hante ces derniers : qu’une flambée des cours ne viennent compromettre la reprise économique mondiale attendue. Car une augmentation du prix du baril (Brent ou WTI) pourrait mobiliser, plus que de raison ou plus qu’attendu, lepouvoir d’achat des consommateurs via les carburants carbonés encore massivement utilisés.

Et voir émerger de nouvelles tensions entre pays producteurs et pays consommateurs n’est pas exclus tant la dépendance à l’or noir reste encore très forte de par le monde, ce qui n’est pas d’ailleurs sans interroger sur l’avancement des politiques environnementales et la transition énergétique à l’échelle globale.


L’abstention, un Goût Amer de Faillite Citoyenne

Pour autant, ces tensions sur le pétrole qui s’étaient atténuées depuis de début de la pandémie, voire auparavant, remettent au goût du jour les divergences existants entre les pays producteurs, certains plaidant pour une hausse de la production, d’autres pour le statu quo de prix élevés liés à une restriction ou à un maintien de la production actuelle. Les deux orientations présentent des avantages opposés que les partisans de l’une ou l’autre ont biensaisi.

Profits et Acteur

La première génère des profits à long terme, le prix du baril affichant un tarif jugé acceptable (50 à 60 dollars), les pays industrialisés étant ainsi assurés de pouvoir maintenir leur croissance économique sans être handicapé par une facture pétrolière trop lourde.

La seconde, jugée plus retorse, entraîne des profits élevés et rapides pour les pays producteurs, séduits par l’idée de se financer sur le marché de l’énergie, mais présente le risque d’entraver la croissance mondiale en raison d’une facture énergétique trop lourde ce qui au final pourrait se retourner contre les pays producteurs, la demande s’affaiblissant du fait des tarifs pratiqués.

Voilà un constat dont pourrait aussi tirer parti les pays consommateurs car ces dissensions, anciennes et profondes, au sein du cartel pétrolier ont longtemps empêché, et empêchent encore, l’OPEP d’être l’acteur énergétique tout-puissant qu’il aurait pu devenir, même s’il en présente déjà de nombreux atours.


Vintage Diplomatique

Dépendante de la demande et de la croissance mondiales, concurrencée par la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis, l’exploitation de sables bitumineux au Canada (Province de l’Alberta), ou par des carences en terme d’investissement qui pénalisent sa rentabilité, la production de pétrole est peut- être aujourd’hui plus que jamais otage des économies industrialisées.

Effet Répulsif et Transition

De la Chine aux Etats-Unis en passant par l’Europe, un baril affichant un prix trop élevé aurait dans un premier temps un effet répulsif puis politiquement dévastateur car l’OPEP serait accusée de saper les prémices de la croissance dont elle serait à terme victime.


Un Président Giflé, une Démocratie Humiliée

Si la pandémie a renforcé son poids stratégique, elle a aussi mis en évidence ces faiblesses elle-mêmes nourries par les carences de pays producteurs largement dépendants de la manne pétrolière. Constat qui pourrait amener l’OPEP a réfléchir sur son rôle et sa place dans l’économie mondiale post-covid et de plus en plus séduite par les énergies renouvelables. Repenser le modèle de fonctionnement de l’OPEP, en la faisant passer d’un statut d’association de pays producteurs à celui d’acteur susceptible d’accompagner la transition énergétique mondiale via le financement d’initiative durable n’est pas à exclure.

 

 

Bio: Olivier Longhi possède une vaste expérience en histoire européenne. Journaliste chevronné avec quinze ans d’expérience, il est actuellement professeur d’histoire et de géographie à la région de Toulouse en France. Il a occupé divers postes dans le domaine de l'édition, notamment ceux de chef d'agence et de chef de l'édition. Journaliste, blogueur reconnu, éditorialiste et chef de projet éditorial, il a formé et dirigé des équipes éditoriales, a travaillé comme journaliste pour différentes stations de radio locales, consultant en presse et en édition et consultant en communication.

Haute Tease

  • Garden Lites Celebrates Fresh Culinary Approach with Revamped Look and New Line

    AddThis Social Bookmark Button

    Amid the imminent New Year health and wellness resolutions throngs will collectively commit to eating more nutritiously. One company, Garden Lites has has set its sights on helping folks achieve those goals, one tasty veggie at a time.  

  • HL Business: Thirty Companies That Might Disappear in 2017

    AddThis Social Bookmark Button

    It's one thing to predict the next Google, Facebook or Uber -- the hot companies of the future that will define the next decade of enterprise and investing. But what about predicting the next Borders or Blockbuster? Sometimes big business flops can be just as spectacular as corporate success stories.  

  • Business/Finance: Live From Davos Procter & Gamble CEO David Taylor Speaks with CNBC’s Sara Eisen

    AddThis Social Bookmark Button

    Sara Eisen from Squawk on the Street is in Davos at the World Economic Forum meeting with business leaders beginning with Procter & Gamble's David Taylor who is celebrating another quarter of organic revenue growth for the consumer products giant.

     
  • Business News: The 25 Worst-Performing CEOs

    AddThis Social Bookmark Button

    In a perfect world, good pay reflects good performance. Leave guests satisfied as a server, and you’ll frequently earn a generous tip. Close a big deal as a salesperson, then collect a sizable commission check.  

  • The Infiltrator Review - Solid, Sexy, Sleek, A Four Star Speedball Ride

    AddThis Social Bookmark Button

    The Infiltrator, from Broad Green Pictures, presents the true story of DEA agent Robert "Bob" Mazur who along with Emir Abreu infiltrates the highest levels of the Medellin Cartel taking down senior lieutenants and collapsing the seventh largest global banking institution.

     
  • The God Committee Review – Fascinating, Edgy, Contemporary

    AddThis Social Bookmark Button

    The God Committee, from Vertical Entertainment, presents an insider’s view of the delicate and often harsh decision-making process associated with donor organs when a heart becomes available, and the three patients are all less then desirable candidates.

     
  • President of Doctors for Disaster Preparedness Explains COVID Concerns on Reopening Schools

    AddThis Social Bookmark Button

    Every school year, children catch illnesses at school, and so do teachers and parents. Occasionally an outbreak causes schools to close for a time, say during a flu epidemic that is causing a lot of absenteeism.

     
  • It’s Not You, It’s Me Review – Romance For All of Us

    AddThis Social Bookmark Button

    It’s Not You, It’s Me,” from Mule Films, brings to the screen a truly engaging, charming, romantic comedy that may just silence those nagging voices that prevent real intimacy and commitment.